Le guide pratique pour lancer et réussir votre programme d’affiliation

  • Rédigé par

Vous souhaitez développer votre activité grâce à l’affiliation mais vous ne savez pas par où commencer ?

Partager

Suivez notre guide pratique étape par étape pour créer un programme d’affiliation vecteur de croissance. Avec un programme d’affiliation bien conçu, vous devriez être en mesure d’obtenir des résultats rapidement.

 

Analyser son business

Avant toute chose, il est impératif de faire une analyse détaillée de votre business model et de bien connaître vos chiffres et votre catalogue produits.

Cela doit notamment vous permettre de choisir les produits qui se prêtent à une stratégie d’affiliation et d’identifier le budget que vous pourrez y consacrer. Pour séduire les éditeurs, il est conseillé de se lancer avec un produit attractif avec un taux de conversion élevé.

Il est également important de bien connaître votre environnement, votre marché et les différentes stratégies d’affiliation mises en œuvre par vos concurrents.

Quels leviers et mécaniques utilisent-ils pour promouvoir leurs produits et services ? Sur quels éditeurs s’appuient-ils ?

Dans certains secteurs d’activité, comme dans l’habillement et les accessoires, le secteur déco – maison ou encore dans les produits culturels, la concurrence entre annonceurs est forte. Une étude des programmes d’affiliation de vos principaux concurrents vous permettra de créer un programme d’affiliation qui se distingue et qui soit suffisamment incitatif pour les éditeurs ciblés.  

 

Définir les objectifs de son programme d’affiliation et le mode de rémunération

Avant de démarrer, il convient aussi de bien définir les objectifs poursuivis avec la mise en place d’un programme d’affiliation.

Quelle est votre cible ? Quel segment de clientèle voulez-vous atteindre ? Souhaitez-vous en priorité vous faire connaître, améliorer votre visibilité et générer du trafic sur votre site ?

Souhaitez-vous plutôt conquérir de nouveaux clients ? Ou souhaitez-vous élargir votre base de prospects et obtenir des leads qualifiés ? Les réponses à ces différentes questions détermineront le mode de rémunération proposé aux éditeurs.

La rémunération offerte est l’un des facteurs clés du succès d’un programme d’affiliation. La rémunération doit être intéressante pour les éditeurs et les motiver à travailler avec vous.

Si la rémunération proposée est trop faible, vous peinerez à convaincre des éditeurs de promouvoir vos produits et services. A l’inverse, si la rémunération proposée est trop élevée, votre marge sera réduite. Il est impératif de trouver le bon équilibre.

Dans la majorité des programmes d’affiliation, la commission proposée est basée sur les transactions générées par les éditeurs, et donc sur le chiffre d’affaires. Cette commission varie généralement entre 3% (moyenne constatée en 2017 dans les secteurs high-tech, pièces détachées, alimentation et petit et gros électroménager) et 12% (moyenne constatée en 2017 dans le secteur de l’habillement et des accessoires).

Lorsque qu’il n’y pas de vente ou ligne ou lorsque les délais de réflexion pour l’achat du produit sont longs, la rémunération peut être liée aux visites de votre site et aux actions effectuées par les visiteurs comme la réalisation d’un devis, une prise de rendez-vous, le téléchargement d’un rapport ou l’inscription à une newsletter.

La rémunération est alors souvent basée sur un CPC (coût par clic) ou sur un CPL (coût par lead). Ces pratiques sont courantes notamment dans le B2B, le secteur banque – assurance et le secteur automobile.

A titre d’exemple, la commission moyenne par lead constatée en 2017 est de 49,38€ dans la banque en ligne et de 22,54€ dans le secteur du crédit à la consommation.

 

Trouver les bons leviers

Il y a plusieurs leviers à explorer dans le cadre d’une stratégie d’affiliation en fonction de vos objectifs spécifiques et de votre secteur d’activité :

  • Le display avec des bannières interactives ou des bandeaux insérés sur le site de l’éditeur : c’est le format classique et historique de l’affiliation
  • Les liens insérés sur des pages ou dans des catalogues
  • Les contenus affinitaires et éditoriaux sous la forme d’articles ou de vidéos
  • L’emailing avec un envoi réalisé par l’éditeur à sa base de données
  • Les codes de réduction, les bons plans et le cashback qui sont un levier important dans un certain nombre de secteurs d’activité comme le secteur petit et gros électroménager
  • Les comparateurs de prix qui rencontrent un grand succès dans le secteur voyage et tourisme, le secteur high tech ainsi que dans le secteur service, loisirs et telco
  • Les réseaux sociaux et les partenariats avec les influenceurs, un levier particulièrement important dans les secteurs mode et beauté qui comptent un grand nombre de blogueurs spécialisés.

 

Choisir le bon partenaire

S’il est possible de lancer un programme d’affiliation en propre, ce n’est pas forcément l’idéal pour débuter.

Gérer seul son programme d’affiliation entraîne de nombreuses contraintes et des ressources importantes devront y être consacrées. Il peut par ailleurs s’avérer difficile de démarcher seul des éditeurs extrêmement sollicités, surtout lorsqu’on ne jouit pas d’une grande notoriété sur le marché.

Une plateforme d’affiliation pourra vous aider dans la mise en place d’un programme d’affiliation sur mesure et assurer son suivi. Vous bénéficierez surtout de l’expertise et de l’expérience de la plateforme qui pourra vous conseiller et vous accompagner dans vos choix stratégiques, la diffusion de vos campagnes et l’analyse des données.

Travailler avec un site d’affiliation vous permettra aussi d’avoir accès à un large réseau d’affiliés. Une plateforme d’affiliation pourra en effet vous proposer à la fois un grand nombre de sites génériques et des sites thématiques liés à votre secteur d’activité.

Ces sites thématiques peuvent inclure des sites d’actualité, des portails, des blogs, des sites de bons de réduction, des comparateurs de prix ou autres. La cohérence éditoriale est en effet essentielle pour un programme d’affiliation réussi.

De plus, en faisant la promotion de votre offre auprès d’un public réceptif déjà intéressé par votre domaine, vous maximiserez vos chances de conversion. Le catalogue d’éditeurs, en France et à l’international, est donc un critère déterminant dans le choix d’une plateforme d’affiliation.

 

Penser multicanal

Veillez à concevoir un programme d’affiliation multicanal et réfléchissez à la place de chaque appareil : smartphone, ordinateur, tablette ou technologie portable.

En effet, les parcours clients ne sont plus du tout linéaires : aujourd’hui, plusieurs canaux et appareils interviennent tout au long du parcours client.

Dans ce cadre, il est primordial de comprendre comment les terminaux sont utilisés à chaque étape du parcours client. Par exemple, il apparaît que le smartphone joue un rôle essentiel dans la phase de recherche du parcours client, tandis que l’ordinateur est plutôt lié à la conversion.

Si le mobile a généralement un taux de conversion plus bas et représentent entre 6% et 31% des ventes générées selon les secteurs d’activité, son rôle d’influence ne doit pas être sous-estimé.

Dans le secteur de l’habillement et des accessoires par exemple, on observe un phénomène dit « ROPO », c’est-à-dire que la recherche se fait en ligne et l’achat hors ligne (research online purchase offline). Il est ainsi essentiel de comprendre le parcours client et de proposer une expérience multicanale avec des contenus mobile et desktop.

 

Créer des supports de promotion attractifs

Le marketing à la performance obéit aux mêmes règles que le marketing classique. Les contenus fournis aux éditeurs pour promouvoir votre offre sont très importants. Votre programme d’affiliation doit inclure des supports de promotion professionnels et bien conçus.

Les programmes d’affiliation qui fonctionnent comptent en effet sur des créations de qualité régulièrement renouvelées et adaptées à l’actualité et aux grands rendez-vous retail comme le Black Friday.

Un soin particulier doit donc être apporté au fond et à la forme de vos bannières, bandeaux, descriptions de produits, présentations de marque, kits e-mailing, vidéos ou autres types de supports.

Il faut aussi penser à personnaliser vos supports en fonction de la cible visée et du levier retenu. Le ton employé ne sera pas le même sur un site généraliste et sur les réseaux sociaux. La conversion dépend donc aussi de la qualité du contenu proposé.  

 

Évaluer et adapter votre programme

Le marketing à la performance permet de mesurer précisément les résultats obtenus avec un grand nombre de données disponibles sur le comportement de vos acheteurs potentiels. Evaluez régulièrement la performance de votre programme d’affiliation et votre retour sur investissement.

Pour cela, cherchez à comprendre et à suivre les différentes sources de trafic, le taux de rebond, l’engagement et les conversions. En fonction des résultats obtenus, adaptez et ajustez régulièrement votre stratégie, votre offre et vos formats.

Veillez également à optimiser la relation avec vos éditeurs, notamment en identifiant et en fidélisant les affiliés qui vous rapportent le plus.

Que vous souhaitiez gagner en notoriété, booster vos ventes, acquérir de nouveaux clients ou soutenir vos temps forts e-commerce, un programme d’affiliation pourra contribuer à atteindre vos objectifs.

Pour réussir, avant de vous lancer, prenez le temps de réfléchir à votre stratégie, à votre mode de rémunération et à vos leviers. Ensuite, trouvez le bon partenaire et établissez une relation de confiance tripartite annonceur, éditeur et plateforme.

Misez sur la qualité et le multicanal et mesurez constamment vos résultats pour adapter votre stratégie. Vous avez désormais toutes les clés pour lancer et réussir votre programme d’affiliation.

Note : Données chiffrées issues du Baromètre 2017 de l’Affiliation publié par le CPA (Collectif de la Performance et de l’Affiliation)