YouTube & Performance Marketing

  • Rédigé par
  • .
YouTube dans sa globalité (et même la plate-forme YouTube sur mobile à elle seule) touche plus de personnes âgées de 18 à 34 ans et de 18 à 49 ans que n’importe quelle chaîne de télévision aux États-Unis selon le site de partage de vidéos.

Partager

YouTube & Performance Marketing

La popularité de ce canal a permis de propulser des vidéastes en herbe et anonymes sur le devant de la scène internationale, devenus de véritables célébrités reconnues dans la rue, invitées aux avant-première de films, proposant leur propre ligne de produits. Forbes a notamment dressé une liste des YouTubers les plus fortunés de la planète en 2015, parmi eux, le commentateur vidéo suédois Felix Kjellberg, alias PewDiePie qui a gagné 12 millions de dollars par le biais de la publicité, du sponsoring et des liens d’affiliation.

Il s’agit là de cas extrêmes, mais beaucoup de personnes “ordinaires” utilisent aujourd’hui Youtube et s’assurent ainsi quelques revenus mensuels, les annonceurs vendant leurs produits via ces puissants influenceurs.

Quel contenu est le plus rentable ?
Quels types de contenu vidéo se révèlent être les plus populaires et donc les plus rentables ? Si nous nous référons à la liste publiée par Forbes, les contenus des Youtubers en vogue appartiennent à plusieurs catégories : la beauté et la mode, les jeux vidéos, l’humour, les vidéos de ‘réaction’ (les gens réagissant à des choses telles que d’autres vidéos ou des lancements de nouveaux produits) ou encore la promotion de talents musicaux. Avec ses vidéos de conseils beauté et mode, Zoe Sugg alias ‘Zoella’, est une véritable star de Youtube en Angleterre et a récemment fait la une des journaux britanniques après qu’il ait été annoncé qu’elle avait gagné £400,000 en seulement huit mois.
En France, les deux plus importants affiliés Youtubeurs au sein du réseau Awin traitent de la thématique du Fitness, l’un d’entre eux a généré plus de 97,000€ de commissions en 2015, une autre catégorie lucrative. Le marché français observe également un nombre croissant de YouTubers en lien avec le secteur de la mode et de la beauté. C’est aussi dans le secteur de la beauté que l’on retrouve les éditeurs les plus performants sur le marché polonais.
Comme a pu le souligner “The Guardian” dans un récent article, le contenu vidéos des stars de Youtube ne représente que la moitié de leur attractivité. L’enquête de Variety a en effet révélé que les jeunes américains se retrouvaient davantage dans les célébrités de YouTube, qu’ils jugent plus spontanés et authentiques que dans les stars traditionnelles. Ce contraste entre YouTubers et les célébrités réside dans la perception de leur “quotidien” – ces jeunes mettant en avant le sens de l’humour plus sincère des stars de YouTube, leur franchise et leur prise de risque, des comportements souvent refrénés chez les stars d’Hollywood. La simple configuration d’une personne parlant devant une caméra depuis sa chambre crée un cadre intime et le rend plus accessible auprès de ses utilisateurs, même de nombreux YouTubers possèdent du matériel audio et visuel très coûteux.

Mais attention…
La popularité grandissante de YouTube n’a pas échappé aux annonceurs. Ces partenariats publicitaires doivent toutefois être réfléchis. En effet, ces derniers peuvent susciter déception et mécontentement auprès des utilisateurs s’ils réalisent que leurs Youtubers favoris acceptent de sponsoriser certaines marques qui ne sont pas en adéquation avec leur contenu habituel, et ainsi paraître moins authentiques et dignes de confiance.
Toutefois, avec l’explosion de YouTube ces dernières années et le nombre grandissant de personnes qui en ont fait leur principale activité, des YouTubers comme PewDiePie ont créé des vidéos pour expliquer en toute transparence comment ils tirent des revenus de leur contenu. Une fois le mythe selon lequel les YouTubers sont payés pour rester assis à parler quotidiennement à une caméra est clarifié, les fans sont plus à l’aise avec l’idée que ces YouTubers reçoivent une compensation pour la production de contenu influent.

En conclusion
YouTube est une réelle opportunité en affiliation pour les annonceurs et les éditeurs. En tant qu’annonceur, travailler avec des affiliés YouTube représente un risque relativement faible. En effet, vous pouvez facilement déterminer si le contenu est en adéquation avec la marque et s’il vous permet de toucher votre audience cible. En tant qu’éditeurs, utiliser le canal YouTube peut être une façon originale de donner vie à votre contenu et d’exprimer votre personnalité. Il vous permet notamment de toucher une audience habituée à visionner des personnes s’exprimant sur leurs produits favoris et à cliquer sur les liens présents dans la partie description pour passer commande. Il faut toutefois garder à l’esprit que la création de vidéos de qualités prend du temps, mais les résultats sont au rendez-vous, cela étant un investissement rentable.
Si vous souhaitez commencer un partenariat entre votre chaîne YouTube et Awin, n’hésitez pas à contacter notre pôle éditeurs.


Partager