Cinq raisons d’adopter l’App Tracking en 2022

  • Rédigé par

Découvrez pourquoi l’affiliation risque bien de générer les 137 milliards d’euros d’achats in-app prévus en 2022.

Partager

Implémenter le tracking affilié dans votre application de commerce en ligne peut dynamiser vos performances en affiliation de manière significative. Sans cet ajout, les ventes affiliées réalisées sur l’application ne sont ni reconnues ni récompensées ni enregistrées. L’App Tracking a connu un essor sans précédent en 2021 et, en consultant les données disponibles, il apparaît clairement que le meilleur moment pour adopter le tracking d’application, c’est maintenant.

Raison 1 : c’est le bon moment

À l’aube de l’année 2021, faire preuve de prudence en matière d’investissement par rapport aux années précédentes était justifié. Nous clôturions l’année 2020 en enregistrant plus de 5 000 000 (+ 276 % YoY) d’achats réalisés in-app et plus de 7 millions d’euros de commission versés à nos éditeurs (+250 % YoY). Il était donc évident que l’App Tracking représentait un intérêt à la fois pour les éditeurs et les annonceurs. Au cours de cette période incertaine, personne ne savait si les entreprises accepteraient d’investir dans de nouveaux projets techniques comme la mise en place du tracking d’application dans les programmes d’affiliation. Malgré de nombreux obstacles tels que la diminution des effectifs, la réduction des budgets et la question de plus en plus dominante du respect de la vie privée du consommateur, un engouement en faveur de meilleurs indicateurs de conversion, d’un tracking et de données plus fiables, et d’une meilleure équité envers les éditeurs s’est manifesté. Sur la plateforme, Awin a plus que doublé le nombre de programmes annonceurs dotés de l’App Tracking, dépassant ainsi la centaine.

Ce groupe d’annonceurs d’apparence modeste (lorsqu’on le compare au répertoire complet d’annonceurs Awin) est parvenu à générer, en 2021, des revenus in-app de plus de 155 % comparé à ceux de 2020. En septembre 2021, les indicateurs de l’App Tracking excédaient les performances enregistrées sur toute l’année 2020, alors que le pic d’activité 2021 était encore à venir.

2022 est bien entamée et le tracking d’application ne montre aucun signe de ralentissement. Il ne peut plus être simplement considéré comme une option à envisager, mais plutôt comme l’un des éléments fondamentaux de la réussite d’un programme d’affiliation.

Raison 2 : l’App Tracking augmente la valeur incrémentale

Grâce à l’App Tracking, Awin a pu remarquer une dynamique de performance réalisée par les annonceurs brésiliens. Ces derniers figurent ainsi dans le classement des trois régions où le Tracking in-app est le plus performant cette année. Si l’on s’intéresse aux lancements de l’App Tracking en 2021, les annonceurs brésiliens représentent plus de 50 % du total des performances. L’un d’entre eux a implémenté ce tracking au premier semestre 2021 et seulement deux mois plus tard, il constatait une augmentation considérable de tous ses KPIs, dont une augmentation de plus de 70 % des ventes et bénéfices. Il est également important de souligner que ses performances hors application n’ont absolument pas chuté, mais ont augmenté de la même manière que les événements liés au tracking in-app. Un autre annonceur de la plateforme a remarqué une augmentation du nombre de ses ventes de plus de 150 % au cours du mois suivant l’implémentation de l’App Tracking, et près de 50 % d’entre elles correspondaient à des achats in-app.

Il ne s’agit là que de quelques exemples qui illustrent à quel point le tracking de l’application permet d’augmenter la valeur incrémentale d’un programme d’affiliation. Il doit donc être considéré comme un élément essentiel à la réussite d’un programme d’affiliation.

Raison 3 : les changements dans la technologie et les politiques de confidentialité font des affiliés les meilleurs alliés du tracking d’application

Bien qu’Awin n’ait pas été affecté par le dispositif d’App Tracking Transparency (ATT) mis en place par Apple, les effets constatés jusqu’à présent sur les performances globales du Tracking in-app restent minimes. Bien entendu, de nombreuses variables sont à prendre en compte et certaines régions ont remarqué des baisses de performances plus significatives que d’autres ; tout comme certains annonceurs ont été plus impactés que d’autres. Ces observations se basent sur plusieurs facteurs : le clivage entre Android et iOS dans certaines régions du monde, la fréquence à laquelle les utilisateurs iOS mettent à jour leur système d’exploitation, le taux de consentement positif des utilisateurs ayant effectué une mise à jour vers iOS14.5+ et le fait que l’annonceur concerné soit totalement en accord avec l’ATT.

Cet impact minime observé par Awin n’est pas universel. Facebook, à l’inverse, propose moins de campagnes ciblées et a plus de mal à élargir sa clientèle. Sans surprise, Facebook attribue ce déclin à l’ATT mis en place par Apple, avec pour conséquence d’augmenter les difficultés au niveau du suivi et de l’attribution.

Alors, comment expliquer qu’Awin parvienne à se démarquer et à poursuivre son développement alors que d’autres plateformes d’affiliation sont à la peine ? Tout simplement parce que la plateforme n’est pas uniquement focalisée sur les données, mais concentrée sur les achats in-app plutôt que sur les installations. Avec les changements liés à la technologie et au respect de la vie privée qui n’ont que peu d’impact sur le parcours d’affiliation, il n’est pas surprenant de voir que les entreprises du secteur investissent de plus en plus, notamment grâce aux chiffres élevés de ROI qu’il génère. Pour les entreprises digitales, l’approche stratégique offerte par le tracking d’affiliation leur permet de créer une expérience homogène tout en minimisant les pertes liées aux ventes. Un tel constat ne peut être fait à propos de Facebook.

Raison 4 : il est possible d’estimer les ventes avec l’App Tracking.

Cela ne vous surprendra pas d’apprendre que les événements liés au Tracking in-app Awin ont augmenté de manière exponentielle au mois de novembre, plus particulièrement à l’occasion du Black Friday et du Cyber Monday.

 

Comme l’illustre le graphique ci-dessus, les événements de Tracking in-app reflètent parfaitement les tendances de performance recensées sur toute la plateforme. Ces tendances s’appliquent également à tous les KPIs. Au cours de cette période d’activité intense, la plateforme Awin a remarqué trois sous-secteurs majeurs à savoir Santé & Beauté, Grands Magasins et Vêtements. Même si le classement a légèrement évolué, ces trois sous-secteurs sont restés en place pour les événements d’App Tracking au cours de la même période. L’utilisation des smartphones ne cesse d’augmenter avec le temps : chaque utilisateur y consacre désormais plus de quatre heures par jour en moyenne et le nombre de clics suivis par Awin au cours du mois de novembre vient confirmer cette tendance.

Avec tout ce que nous savons des indicateurs majeurs in-app et de l’augmentation constante de l’utilisation des smartphones, l’App Tracking va poursuivre son ascension fulgurante et continuer à jouer un rôle primordial dans la réussite de programmes d’affiliation. Les ventes enregistrées par le tracking des applications reflètent celles de la plateforme et il est de plus en plus facile de planifier et prévoir l’impact qu’aura l’implémentation du Tracking in-app, justifiant du même coup les évolutions technologiques qu’il requiert grâce à la valeur qu’il apporte.

Raison 5 : une technologie soutenue par les réseaux sociaux

Vous savez probablement qu’Instagram a rendu l’affiliation accessible à tous le 27 octobre 2021. Tous les utilisateurs peuvent désormais partager des liens dans leurs stories. Cette fonctionnalité n’est plus réservée uniquement aux comptes vérifiés ou possédant plus de 10 000 abonnés. Les créateurs de contenus, très actifs sur les réseaux sociaux, représentent le deuxième groupe le plus influent en matière d’achats in-app sur ces plateformes. On s’attend à ce que l’annonce d’Instagram augmente encore davantage la proportion d’achats réalisés via les applications pour ce groupe d’éditeurs. En 2021, la création de contenus a généré 23 % de ventes réalisées in-app, soit le chiffre ahurissant de trois millions de transactions. Si l’on s’intéresse aux ventes in-app réalisées aux États-Unis, on remarque que près de 80 % d’entre elles dérivent de contenus postés par les éditeurs.

N’importe quel utilisateur qui clique sur un lien d’affiliation depuis une story Instagram, surtout s’ils possèdent déjà l’application de l’annonceur concerné (mais même s’ils ne l’ont pas déjà téléchargée !) sera très probablement redirigé vers l’appli. Le seul problème posé par ce parcours client est que, à moins que l’annonceur en question ait activé l’App Tracking sur son programme d’affiliation, les conversions qui se produisent in-app ne sont pas suivies et l’éditeur n’est pas rémunéré correctement pour les ventes générées.

Inciter les consommateurs à poursuivre leur parcours client via l’application fait sens pour les annonceurs et les éditeurs ; puisqu’ils passent la majeure partie du temps sur les réseaux sociaux depuis leur smartphone. Il semble donc logique de pousser les consommateurs à utiliser une application puisque l’on sait que le taux d’engagement et de conversion ainsi que le panier moyen y sont plus élevés (jusqu’à 300 % de plus selon CleverTap) que sur PC et sites mobiles.

Grâce à l’autorisation d’Instagram, les arguments en faveur de l’App Tracking sont encore plus solides, ce qui prouve une nouvelle fois que 2022 est le bon moment pour l’adopter.

Si vous hésitez toujours à implémenter l’App Tracking, sachez que l’utilisation des smartphones (qui représente désormais plus de 50 % du total mondial par rapport au pc (43 %) et à la tablette (2 %) selon statcounter) ne cesse d’augmenter. Awin s’attend à ce que le développement du Tracking in-app se poursuive (voire augmente) en 2022. Un utilisateur passe en moyenne 4,2 heures par jour sur son smartphone (+ 30 % par rapport à 2019) et les indicateurs de conversion étant plus élevés via les applications que sur les sites optimisés pour mobiles, il est crucial de capitaliser sur cette tendance qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Awin a développé des partenariats solides avec les partenaires de mesures mobiles (MMPs) les plus importants tels que Branch, Adjust, Appsflyer, Kochava et Singular, ainsi que Button et propose une assistance aux annonceurs sur leur parcours avec le tracking d’application, qu’il s’agisse de sélectionner le bon kit de développement logiciel (SDK) ou de définir un taux de commission sur les événements in-app des programmes de nos clients.

Si vous êtes prêt à adopter l’App Tracking ou si vous avez la moindre question, merci de contacter votre responsable Awin ou de remplir ce formulaire pour que l’un de nos spécialistes puisse vous répondre.

Si vous souhaitez consulter la liste complète des annonceurs Awin ayant déjà implémenté l’App Tracking au 1er février 2022, cliquez ici.

Articles connexes