Interview éditeur : CityInformation

  • Rédigé par
  • .
CityInformation propose à ses utilisateurs de gagner du temps et de la mémoire sur leur téléphone en réalisant plusieurs tâches au sein d’une seule et même application CityApp. L’application centralise par exemple les actualités locales, permet de faire son shopping en ligne, d’acheter ses places de foot, de commander à emporter ou de réserver une table dans son restaurant favori…

Partager

cityinformation logo

 

 Ayant rejoint récemment le réseau zanox, nous avons demandé à Wout Smits, Marketing Manager de CityInformation de nous présenter leur business model, les tendances en matières de  réservation et les opportunités qu’ils peuvent offrir aux annonceurs.

 

Wout Smit

 

Bienvenue au sein du réseau zanox ! Comment fonctionne le business model de CityInformation ?

Grâce à nos CityApps, les annonceurs sont en mesure de localiser leurs efforts marketing en ciblant des consommateurs sur des régions géographiques spécifiques.

Outre des informations sur le shopping local, nos utilisateurs ont la possibilité de naviguer sur les nombreuses boutiques telles que Zalando et Asos recensées au sein de notre rubrique Shopping. Nos CityApps permettent donc aux annonceurs sans lien physique avec la ville, de profiter d’une mise en avant.  Notre solution tout en un cible à la fois les habitants et les touristes.

Afin de tirer le meilleur parti de notre application, nous proposons aux annonceurs un modèle au CPC.

 

Comment générez-vous du trafic ?

En premier lieu, via nos partenariats avec les clubs professionnels de football qui sont importants pour notre stratégie marketing. Nous travaillons actuellement avec plus de 30 clubs dont PSV Eindhoven, AZAlkmaar et MSV Duisburg. Cette coopération est double. D’un côté, nous intégrons les sites mobile des clubs sur nos applications, permettant ainsi aux fans de consulter facilement les actualités, d’acheter les places ou de naviguer sur les boutiques officielles. Les clubs, quant à eux, citent notre nom durant leurs matchs et font la promotion de la CityApp à travers leurs réseaux sociaux et leurs newsletters.

Nous avons également lancé plusieurs campagnes marketing au niveau local. Dans plusieurs villes aux Pays-Bas, par exemple, nous faisons la promotion de la CityApp sur les bus. Ces campagnes nous ont permis d’accroître la notoriété de CityApps spécifiques, en parallèle de campagnes publicitaires plus globales via des radios nationales et la TV présentant la marque CityInformation.

Enfin, nous investissons dans le développement de nos réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et LinkedIn.

Ce sont quelques unes de nos initiatives qui nous permettront d’atteindre les 200 000 utilisateurs actifs d’ici la fin de l’année.

 

Que proposez-vous aux annonceurs qui seraient intéressés par un partenariats avec vous ?  

Nous intégrons les sites mobile de nos partenaires dans les différentes catégories des CityApps, redirigeant ainsi le trafic des CityApps sur le site du partenaire sans que l’utilisateur ait à quitter notre application.

Les CityApps permettent de cibler des groupes de consommateurs selon leur emplacement et leurs intérêts, créant et élargissant le scope pertinent des annonceurs. Les applications offrent une réelle valeur ajoutée aux annonceurs durant la phase d’inspiration, d’orientation et d’achat du parcours clients et leur permettent d’accroître la visibilité de leur marque.

La CityApp est le lien entre nos partenaires et les personnes dans une ville. Les applications sont très utilisées pour localiser les campagnes de marketing de nos partenaires et sont particulièrement efficaces pour les sites proposant des réservations de restaurants et d’hôtels, de livraison de nourriture, ainsi que pour les activités à destination des touristes et des habitants.

 

Mockup London

 

Quels sont les tendances les plus intéressantes que vous ayez remarquées à partir des réservations de vos utilisateurs ? 

Le nombre d’utilisateurs continue de croître, offrant aux partenaires une plus grande exposition chaque semaine. En permettant aux grandes entreprises nationales ou internationales de concentrer leurs efforts marketing sur des groupes de consommateurs très spécifiques, on observe des taux de clics et de conversion particulièrement élevés (3% en moyenne).

Jusqu’à présent, nous constatons que nos CityApps  sont plus fréquemment utilisées sur smartphones que sur d’autres appareils mobile. Nous observons un pic de clics et de ventes entre 16h et 20h, particulièrement sur la réservation de restaurants. Par ailleurs, la durée de session moyenne augmente, indiquant que nos utilisateurs passent de plus en plus de temps à explorer nos applications et par conséquent les sites mobile de nos partenaires.

 

Avez-vous des projets à venir pour CityInformation que vous souhaiteriez partager ici ?

Tout d’abord, le nombre de CityApps est amené à croître, nous prévoyons plus de 1000 applications en Janvier 2017. Cela améliorera non seulement la couverture des villes dans les pays sur lesquels nous sommes déjà actifs, mais également d’étendre notre couverture à d’autres pays européens et d’autres continents comme l’Asie ou l’Amérique.

Nous diversifions également nos partenariats avec les clubs de sport. Nous dealons des partenariats avec des clubs de football dans de nouveaux pays comme les UK, nous recherchons également de nouveaux partenariats avec des clubs professionnels dans d’autres sports comme le basketball, le hockey et le hockey sur glace.

Par ailleurs, nous travaillons sans cesse à améliorer notre produit avec l’intégration de nouvelles fonctionnalités afin d’améliorer l’expérience utilisateur avec par exemple, plus de langues disponibles et la possibilité de switcher d’une ville à une autre sans avoir à télécharger une autre CityApp.

CityInformation travaille déjà en partenariats avec PSV Eindhoven, Rabobank, TripAdvisor, Trivago, Booking.com, The Fork, Zalando et Asos. Toutefois, nous sommes également ouverts à de nouveaux partenariats avec des annonceurs qui souhaiterait être relayés sur notre plateforme mobile !

Si vous êtes intéressé par un partenariat avec CityInformation, n’hésitez pas à contacter Florent Coulaud.


Partager