Success story : estelleblogmode.com

  • .

La professionnalisation d’un blog pose de nombreuses questions liées à la transparence vis-à-vis de ses lecteurs, à la relation aux marques ou au modèle économique idéal pour vivre de son activité professionnelle. Estelle Segura, créatrice du blog www.estelleblogmode.com et en parallèle de www.lachainemode.tv partage son retour d’expérience. Elle explique les enjeux auxquels elle a été confrontée et les raisons pour lesquelles l’affiliation est l’un de ses leviers de développement.

Partager

"J’évolue dans le domaine de la mode depuis de nombreuses années, je suis une passionnée. En 2009, j’ai débuté mon aventure avec www.estelleblogmode.com. J’ai très vite eu la chance d'être suivie, aussi bien par les lectrices que par les marques. Le jour, j’évoluais dans le domaine juridique. Le soir, je passais mon temps sur le web et les réseaux sociaux. C’est une double activité qui a duré 4 ans, jusqu’à ce que je décide de m’y investir complètement en septembre 2013. Depuis 6 mois, je suis bloggeuse à plein temps.

" Je me suis intéressée à l’affiliation pour connaître mon influence sur les ventes. Ce levier me donne accès à des éléments factuels, qui me permettent de mesurer ce que mon site peut concrètement apporter à une marque. "

Tout quitter et se lancer sans filets a bien entendu un côté effrayant. J’ai donc pris le temps de m’entourer de partenaires fiables avant de prendre mon envol. Au début, je n’avais pas de stratégie particulière, je voulais avant tout constituer un réseau de filles passionnées par la mode. Dès le début, j’ai mis un point d’honneur à respecter ma ligne éditoriale : proposer des bons plans shopping à des prix raisonnables et de manière régulière. Je propose entre trois et cinq articles par semaine et consacre huit à douze heures par jour à mon activité : je fais de la veille, je rédige les billets, je réponds aux emails, je gère mes partenariats et j’anime ma communauté sur les réseaux sociaux. C’est d’ailleurs très intéressant de voir comment les interactions avec les lectrices ont évolué. A présent, mon trafic ne se calcule plus uniquement sur mon blog, mais sur l'ensemble de mes réseaux sociaux. Et quand je publie mon look sur Facebook ou Twitter, la marque est ravie de partager mon post à son tour, ce qui me fait gagner en visibilité. Cette évolution du trafic a d'ailleurs légèrement modifié l'appellation : on parle souvent d'influenceuse plutôt que de bloggeuse.

Pour en faire une activité à plein temps, il m’a fallu réfléchir aux meilleurs moyens de monétiser mon blog. J’ai tout de suite pris le parti de l’expliquer à mes lectrices, car je ne voulais pas donner l’impression de les "flouer". Elles ont facilement compris que la monétisation est une contrepartie logique au fait que je leur fournisse du contenu "gratuitement" plusieurs fois par semaine. Certaines m’ont même félicitée d’être parvenues à vivre de mon blog. Pour m’épauler, je travaille avec la régie de blogs mode et luxe Ykone. Je collabore également de manière ponctuelle avec des marques, des bureaux de presse ou des agences de communication. Je travaille également avec la plateforme Awin pour mon activité d’affiliation. Mes articles sponsorisés sont toujours perçus comme des recommandations sincères, car même si je monétise mon site, je parle toujours avec la même transparence et ne recommande que ce que j’aime. Je refuse d’ailleurs 90 % des demandes qui me sont faites par des marques, car trop éloignées de ma ligne éditoriale. Je ne sélectionne que les produits qui sont en complète affinité avec mes goûts, car je veux avant tout préserver ma crédibilité aux yeux de mes lectrices.

Au départ, je me suis intéressée à l’affiliation pour connaître mon influence sur les ventes. Ce levier me donne accès à des éléments factuels, qui me permettent de mesurer ce que mon site peut concrètement apporter à une marque. Cette solution m'apporte énormément de flexibilité. Il n’y a aucune pression : c'est moi qui décide de pousser les programmes de mon choix en fonction des marques affinitaires avec mon blog. Je privilégie les partenariats à long terme, et cela fonctionne très bien avec certains programmes proposés en affiliation. Promouvoir régulièrement une même marque crée un phénomène de répétition propice à créer un désir d'achat auprès des lectrices, comme avec n’importe quel autre media.

" Le placement de produit est très apprécié, car ce n’est pas « juste »  un lien d’affiliation : je porte le produit donc j’assume pleinement mon appartenance à la marque."

Afin de créer une vraie relation avec certaines marques particulièrement affinitaires, Awin m’a également fait bénéficier de bons d’achat me permettant d’acheter les pièces d’une marque qui me plaisaient. Le fait de découvrir une pièce dans un look que je porte permet aux lectrices de le voir en situation et de renforcer leur désir d’achat. Le placement de produit est très apprécié, car ce n’est pas « juste » un lien d’affiliation : je porte le produit donc j’assume pleinement mon appartenance à la marque. Certaines lectrices m’ont même dit que je leur ai fait changer d’avis sur une marque qu’elles avaient « boudé » pendant longtemps ! Aujourd’hui, 30 % de mes revenus proviennent de l’affiliation. Cela représente un véritable levier de développement et une solution rassurante pour s’assurer une rémunération régulière dans un marché en évolution. Selon moi, dans un système économique où les marques se veulent de plus en plus exigeantes dans leur collaboration avec les blogs pour des billets sponsorisés traditionnels, un blog sans affiliation est une erreur totale ! »

A propos :

Estelle a créé son blog mode en 2009, par passion de la mode et du digital. Très vite suivie par une communauté française et internationale constituée de lectrices et de marques, elle propose chaque semaine depuis 2009 ses looks et ses bons plans shopping. Elle a également créé avec son mari une webtv consacrée à l'univers de la mode et de la beauté, La Chaîne Mode.

Sa collaboration avec les marques ou les régies prend différentes formes : placement produits, contenus créatifs, missions en tant qu'égérie, missions de consulting ou de personal shopper ou encore de community management. Régulièrement invitée à témoigner sur son parcours et ses ambitions, elle aime partager son amour de la mode, du digital et relever des défis créatifs, que ce soit en matière de photos ou d'expériences vidéos.

Partager